L’ALTERNANCE CODIQUE ET L’HYBRIDATION LANGAGIRE CHEZ LES LOCUTEURS NATIFS IGBO AU NIGERIA : LE CONFLIT DIGLOSSIQUE ET SES CONSÉQUENCES

AUTHOR: ONYEMELUKWE, IFEOMA MABEL

FROM: THE DIGNITY OF A FRENCH TEACHER: CELEBRATING PROF. JULIE AGBASIERE

Le contact des langues et ses problèmes sont plus marqués dans les pays qui se caractérisent par l’hétérogénéité linguistique d’où notre choix du Nigeria ayant plus de 400 langues autochtones à part des langues importées. Le mobile de notre étude réside dans l’observation que nous avons faite que le conflit diglossique paraît être beaucoup plus prononcé chez les locuteurs natifs igbo que chez les parleurs de deux autres langues majoritaires du pays à savoir les Yoruba et les Haoussa. C’est une étude analytique d’alternance codique et d’hybridation langagière en contexte diglossique chez les locuteurs natifs igbo au Nigeria. Elle a pour objectif fondamental la mise en évidence de l’impact que peuvent bien avoir ces phénomènes sociolinguistiques sur la langue igbo. Les répertoires verbaux des locuteurs sociaux igbo sont étudiés à la lumière du « réseau de communication » proposé par Gumperz (1982), ceci en fonction des situations des liens interpersonnels récupérés, par l’intermédiaire d’une approche aussi bien historique qu’observationnelle. Les acteurs sociaux sont appréhendés dans les contextes suivants : l’oralité igbo, à l’église, au restaurant, dans la rue, à l’hôpital et au marché. Il a été découvert que les Igbo s’engagent effectivement dans l’hybridation langagière et l’alternance codique et que l’alternance codique est plus marquée chez les jeunes Igbo et les lettrés alors que l’hybridation langagière est une tendance générale chez les Igbo. Ces deux pratiques et surtout l’alternance codique entraînent des conséquences graves ; bref elles ne permettent pas une communication efficace en langue igbo et risquent de mener inéluctablement à l’extinction de la langue igbo. Quelques recommandations ont été proposées en vue de remédier la situation notamment adopter la langue igbo comme medium de communication et de prière au foyer peu importe la partie du monde où habite la famille igbo.                                                                                          

TO VIEW THE FULL CONTENT OF THIS DOCUMENT, PLEASE VISIT THE UNIZIK LIBRARY WEBSITE USING THIS LINK, http://naulibrary.org/dglibrary/admin/book_directory/Modern_European_Languages/11485.pdf

Advertisements

Tags: , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: