L’HOMME ET SON EXISTENCE COMME SUJET DE LA LITTERATURE

AUTHOR: MUOTOO, CHUKWUNONSO

FROM: THE DIGNITY OF A FRENCH TEACHER: CELEBRATING PROF. JULIE AGBASIERE

Le terme littérature n’a pas eu la même signification qu’on lui reconnait au moment actuel. Le sens change selon la différente conception qu’on lui fait à chaque époque et dans chaque pays. En France, au XVIème siècle, la littérature signifie la culture du lettré, c’est-à-dire, l’érudition, la connaissance des lettres et des sciences ; une somme de lectures. Wellek et Warren montrent qu’une oeuvre littéraire se distingue surtout par son langage. Le langage y remplit une fonction particulière. Pour eux, ‘le langage est à la littérature ce que sont la pierre ou la bronze à la sculpture, les couleurs à la peinture, les sons à la musique’(31). A l’origine, la littérature a d’abord signifié une pratique des lettres, exécution ou matérialisation des lettres, et en mot, écriture. La tentation a été donc grande de nier l’existence de littérature aux peuples qui n’ont pas connu l’écriture. Dans cet article, on va discuter le rapport qui existe entre la littérature et l’existence de l’homme.

TO VIEW THE FULL CONTENT OF THIS DOCUMENT, PLEASE VISIT THE UNIZIK LIBRARY WEBSITE USING THIS LINK, http://naulibrary.org/dglibrary/admin/book_directory/Modern_European_Languages/11463.pdf

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: